Le sashiko : définition, matériel et principes de base

Qu’est-ce que le sashiko ?

Le sashiko est une forme de broderie traditionnelle japonaise à la main développée principalement à partir de la période Edo, même si la 1ère trace connue du sashiko date de bien avant (an 752).

Sashiko, 刺し子, signifie littéralement « piquer/épingler petit » (pour l’anecdote, le 1er caractère ou kanji est le même que celui de sashimi (刺身), mais oui vous savez, ces délicieuses petites tranches de poisson cru…).

Historiquement cette technique de broderie était utilisée pour réparer ou renforcer de façon esthétique des vêtements usés. Avec le temps sa fonction est devenue principalement esthétique. 

En principe en sashiko on démarre en points arrière pour ne pas avoir à faire de nœuds et avoir des motifs aussi beaux d’un côté que de l’autre, même chose en fin de broderie. On essaie également de n’utiliser qu’un seul fil pour toute la broderie. En cas de changement en cours de travail on refait en principe des points avant par dessus les derniers points réalisés pour cacher le changement.

On retrouve dans les motifs traditionnels beaucoup de motifs géométriques en lien avec la nature comme asanoha, seigaiha ou shippô, et oui, ceux-là même que vous retrouvez imprimés sur nombre de tissus… Mais évidemment les motifs sont infinis, à vous de faire jouer votre imagination.

Petit sac en sashiko

Petit sac en sashiko (disponible en kit)

Le sashiko s’utilise « seul », ou parfois pour embellir un patchwork. 

Il existe également d’autres variantes de broderie japonaise appelées hitomezashi et kogin, avec des techniques, voire du matériel différent, et qui feront l’objet d’autres articles…

 

Le matériel

Traditionnellement, le sashiko était plutôt réalisé en fil blanc sur tissu bleu indigo. On trouve aussi de temps en temps du bleu sur fond blanc, même si aujourd’hui on trouve tous les coloris de fils que l’on souhaite, les toiles de sashiko pouvant elles s’acquérir dans quelques variations de couleurs (même si le choix reste souvent plus restreint que pour les fils). Dans tous les cas plus le contraste est important entre le fil et la toile, plus les motifs ressortiront.

Les fils de sashiko sont des fils de coton spécialement tordus et denses et d’un aspect mat par opposition aux fils de broderie traditionnement disponibles chez nous.

Fils pour le sashiko

Fils pour le sashiko

Les aiguilles de sashiko sont des aiguilles longues (indispensable) avec un chas généralement large pour pouvoir y passer plus facilement les fils.

Aiguile pour sashiko à grand chas

Aiguille pour sashiko à grand chas

Les toiles de sashiko sont généralement en lin ou coton tissé lâche pour ques les aiguilles passent plus facilement. On peut bien évidemment utiliser également des cotons standards, mais c’est plus contraignant étant donné la densité des fils de sashiko. On travaille parfois également avec 2 épaisseurs de tissu.

Toile pour sashiko

Toile pour sashiko

En plus du fil, de la toile et des aiguilles spécifiques, on utilise également en sashiko un genre de dé en cuir, parfois en métal, pour pousser l’aiguille.

En broderie sashiko, pas de tambour de broderie, l’ouvrage est donc facile à transporter.

Aujourd’hui on trouve même des machines à coudre qui imitent le point de sashiko manuel, mais le plaisir n’est pas le même…

 

Quelques principes :

  • Le point de sashiko est un point avant régulier « de la taille d’un grain de riz », de 2,5 à 5mm environ. Seul impératif : tous les points doivent avoir la même longueur : si vous commencez avec un point de 3 mm de long, tous vos points devront faire 3 mm de long.
  • En cas de croisement, le croisement doit rester vide, sans fil, c’est-à-dire qu’il faut éviter que les fils se touchent (les fils doivent se croiser sur l’envers et non sur l’avant)
  • Toujours commencer par les lignes horizontales, puis verticales avant les lignes obliques
  • Dans le cas d’une ligne horizontale, prendre plusieurs points avant de tirer l’aiguille pour un aspect plus régulier
Share
Ce contenu a été publié dans Broderie japonaise, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à Le sashiko : définition, matériel et principes de base

  1. Ping : Le boro : entre Histoire et textile | Jellyfishthinks

  2. H Gray dit :

    Excellent article ! J’y ai trouvé (en français en plus), toutes les infos qui me manquaient sur ce point de broderie, merci ^^

  3. Bonjour,
    Je viens tout juste de découvrir cette technique de broderie au salon de créatif de Nantes, je suis émerveillée par le résultat de ces petits points réguliers qui forment de très jolis motifs. Je vais réserver cette nouvelle idée créative pour occuper mes vacances. Merci pour les renseignements concernant l’origine de cet art.
    J’aimerais créer mes propres modèles (en s’inspirant de modèles anciens)pour faire des coussins pour la maison. Co.

    • Pascaline dit :

      Bonjour,

      C’est une excellente idée. Il faut connaître quelques règles de base si on crée ses propres modèles (pas nécessaire avec des kits ou des toiles pré-imprimées) et avoir le bon matériel pour un rendu optimal et une broderie plus agréable, mais c’est une technique assez simple et relativement rapide (pour de la broderie…). Le plus difficile au démarrage pour des modèles personnels est d’arriver à faire des points réguliers.

      Bonne découverte du sashiko alors !

      Pascaline

  4. Ping : Découvrir la broderie sashiko - Patience et petits points

  5. Ping : sashiko – Danielle C, le blog

  6. Ping : Ma petite robe Sashiko – Lili Tire-Bouton

  7. Ping : Nouveaux kits sashiko | Couleurs Japon

  8. Martine dit :

    Merci pour l’atelier de ce samedi qui m’a permis de découvrir le sashiko grâce à vos précises et calmes explications.
    La première broderie est terminée … elle va rejoindre le dos d’une veste customisée.

    Crdlt

    Martine

  9. Ping : La collection Nike ID 'Japanese Indigo Kikko' en 7 images

  10. Ping : Découvrir la broderie sashiko

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.