Catégories
Actualités de la boutique Broderie japonaise

Nouveaux emballages pour les coupons sashiko

Au Japon avril est le mois de la rentrée (scolaire, comptable, etc), et qui dit rentrée dit changements.

Après avoir modifié le conditionnement des fils il y a 2-3 ans, Olympus modifie cette fois-ci le conditionnement des coupons sashiko pré-imprimés. La taille de la toile ne change pas, mais l’emballage est plus carré et indique à présent dans un rond noir le nombre d’écheveaux de 20m de fil nécessaires pour la broderie de chaque coupon.

Le tarif de vente ayant malheureusement au passage lui aussi évolué à la hausse chez le fabricant, nous devons également répercuter cette évolution. Le prix des coupons sera donc ajusté au fur et à mesure du passage aux nouveaux emballages (ancien tarif jusqu’à épuisement des stocks de coupons dans les anciens emballages, passage au nouveau tarif pour les références avec le nouvel emballage).

Les tarifs des fils, des kits et de la toile au mètre ne changent pas. De nouveaux coupons et toiles pré-imprimées seront mis en ligne dès la semaine prochaine.

Catégories
Actualités/News Broderie japonaise

Nouveautés broderie kogin: des toiles et du fil

5 nouvelles toiles pour la broderie kogin sont disponibles sur le site:

  • 3 toiles japonaises plus épaisses mais moins larges: noir, grège et vert sauge
  • 2 toiles allemandes moins épaisses mais plus larges: blanc cassé et vert pin

Toile vert pin pour la broderie kogin
Toile vert pin pour la broderie kogin

Toile japonaise noire pour la broderie kogin
Toile japonaise noire pour la broderie kogin

9 nouvelles couleurs de fil: rose layette, beige, noir, rouge foncé, parme, bleu sarcelle, vert pâle, vert véronèse, vert sapin

Fils pour la broderie kogin
Fils pour la broderie kogin

De quoi créer de nouvelles broderies selon votre imagination !

Kit kogin toile vert lichen
Kit kogin toile vert lichen et fil bleu nuit

Catégories
Broderie japonaise

Broderie kogin : le matériel

Un point sur le matériel pour la broderie japonaise kogin et ses spécificités.

1/ Le fil à broder

Il s’agit d’un fil mouliné 6 brins, comme en broderie sashiko, mais celui-ci est mouliné moins serré. Pour notre part nous avons choisi le fil Olympus pour broderie kogin puisque c’est le plus utilisé par la japonais(es). Contrairement au fil pour le sashiko, il ‘est pas vendu par 40 ou 100m, mais par 18m.

Pour information les japonais utilisent aussi parfois le fil DMC 25 mouliné spécial qui est assez proche mais mouliné un tout petit peu moins serré (vous risquez d’avoir à le retordre un tout petit peu plus souvent mais la différence n’est pas énorme, vendu par 8m par contre) et un tout petit peu plus brillant d’aspect.

On peut aussi envisager d’utiliser le fil pour sashiko, mais comme il est mouliné plus serré, la broderie sera un peu moins marquée.

Différents types de fils pour la broderie japonaise
Différents types de fils pour la broderie japonaise : à gauche le fil Olympus pour le sashiko, au milieu le fil Olympus pour la broderie kogin et à droite le fil DMC 25.

2/ L’aiguille

Il s’agit d’une aiguille avec un chas de taille suffisante pour accueillir le fil de broderie kogin (donc plus grand que pour la broderie sashiko), avec un bout arrondi (contrairement au sashiko on ne perce pas la toile, on passe entre les fils de trame).

Différents types d'aiguilles
Différents types d’aiguilles : kogin, sashiko (version courte), couture

3/ La toile

La toile de broderie kogin est une toile épaisse de type étamine 18 count (ou 7,1 fils par centimètre). Il s’agit d’une toile peu courante, parfois utilisée en broderie Hardanger. Couleurs Japon vous propose 2 types de toile :

  • la toile japonaise Olympus : 90 cm de large, plus épaisse que la toile allemande (environ 430g/m²), disponible en écru, rouge foncé, bleu nuit et noir, les couleurs les plus habituelles, sachant que la broderie classique se fait en blanc sur toile bleu nuit, parfois en rouge foncé. Comme en sashiko, plus la toile est foncée, plus le contraste fera ressortir les motifs. Une autre solution est d’utiliser des fils de couleur vive sur la toile écrue pour faire ressortir les motifs.

Exemple de broderie kogin colorée sur toile de couleur claire
Exemple de broderie kogin colorée sur toile de couleur claire

  • la toile allemande Zweigart, plus large avec 140 cm de large, mais moins épaisse que la toile japonaise (environ 290g/m² vs 430g/m²), et proposant d’autres coloris couleurs vives ou claires (elle n’existe par contre à ce jour pas dans des coloris aussi foncés que la toile japonaise).

Toile bleu marine pour broderie kogin
Toile bleu marine pour broderie kogin

Toile bleu nuit / indigo pour la broderie kogin
Toile bleu nuit / indigo pour la broderie kogin, c’est la toile traditionnelle la plus utilisée (brodée avec du fil blanc)

Dans tous les cas, comme ces toiles se défont assez facilement, je vous conseille de les surfiler avant de les broder. Dans les kits elles sont d’ailleurs déjà recoupées à la bonne taille et parfois déjà surfilées.

4/ Une paire de ciseaux (de broderie si possible) pour couper votre fil.

5/ Une règle pour tracer les patrons (pour monter vos créations une fois votre broderie terminée) et éventuellement identifier le centre.

6/ Un diagramme de broderie

Il s’agit d’un dessin quadrillé, avec 2 modes de lecture différents selon les grilles/ouvrages.

* Type 1: les lignes du diagramme représentent les fils de trame la toile et les gros traits le fil de broderie. C’est assez intuitif à comprendre.

Exemple de grille pour la broderie kogin
Exemple de grille pour la broderie kogin

* Type 2: le nombre de cases représente le nombre de fils entre 2 points (c’est le type de grille utilisé dans les kits Olympus). Ce type de diagramme est plus facile à dessiner, mais moins intuitif à comprendre.

Comment lire une grille de broderie kogin
Comment lire une grille de broderie kogin ? Sur le dessin de la toile brodée, en grisé vous retrouvez le fil de broderie, le reste représentant les fils de trame.

7/ Facultatif

  • Le cadre à broder : très utile pour les petits ouvrages, il vous permettra de mieux voir la trame et de broder plus facilement. Un très bon investissement ! Un cadre à broder standard fera parfaitement l’affaire, nul besoin de matériel spécifique.

Exemple d'utilisation de cadre à broder pour la broderie kogin
Exemple d’utilisation de cadre à broder pour la broderie kogin

  • Le protège main/doigt. Identique au protège main destiné au sashiko, il est à mon sens moins utile qu’en sashiko, donc non indispensable. A vous de voir à l’usage si vous constatez des rougeurs sur le haut de la paume de votre main et si vous en avez besoin ou non. Contrairement au sashiko, il n’est d’ailleurs jamais inclus dans les kits

Dés pour le sashiko et le patchwork
Dés pour le sashiko et le patchwork

  • Une loupe pour broder avec un bon éclairage, pour le confort de vos yeux.

Le matériel est donc un peu moins particulier qu’en sashiko, même si les fils et les toiles ne sont pas les plus couramment utilisés en broderie. Votre plus grand investissement sera sans aucun doute la toile, et surtout votre temps (on est bien sur de la broderie à points comptés, et non sur une broderie « rapide » comme le sashiko, si tant est que la broderie rapide existe…) !

Pour démarrer une bonne solution est de commencer par des kits (le plus rapide étant le pique aiguilles, ou encore les dessous de verres), et une fois la technique bien appropriée vous pouvez créer vos propres modèles selon votre imagination.

kit kogin coussin bleu nuit et blanc ishidatami
kit kogin coussin bleu nuit et blanc ishidatami

Catégories
Broderie japonaise

Le sashiko : définition, matériel et principes de base

Qu’est-ce que le sashiko ?

Le sashiko est une forme de broderie traditionnelle japonaise à la main développée principalement à partir de la période Edo, même si la 1ère trace connue du sashiko date de bien avant (an 752).

Sashiko, 刺し子, signifie littéralement « piquer/épingler petit » (pour l’anecdote, le 1er caractère ou kanji est le même que celui de sashimi (刺身), mais oui vous savez, ces délicieuses petites tranches de poisson cru…).

Historiquement cette technique de broderie était utilisée pour réparer ou renforcer de façon esthétique des vêtements usés. Avec le temps sa fonction est devenue principalement esthétique. 

En principe en sashiko on démarre en points arrière pour ne pas avoir à faire de nœuds et avoir des motifs aussi beaux d’un côté que de l’autre, même chose en fin de broderie. On essaie également de n’utiliser qu’un seul fil pour toute la broderie. En cas de changement en cours de travail on refait en principe des points avant par dessus les derniers points réalisés pour cacher le changement.

On retrouve dans les motifs traditionnels beaucoup de motifs géométriques en lien avec la nature comme asanoha, seigaiha ou shippô, et oui, ceux-là même que vous retrouvez imprimés sur nombre de tissus… Mais évidemment les motifs sont infinis, à vous de faire jouer votre imagination.

Petit sac en sashiko
Petit sac en sashiko (disponible en kit)

Le sashiko s’utilise « seul », ou parfois pour embellir un patchwork. 

Il existe également d’autres variantes de broderie japonaise appelées hitomezashi et kogin, avec des techniques, voire du matériel différent, et qui feront l’objet d’autres articles…

 

Le matériel

Traditionnellement, le sashiko était plutôt réalisé en fil blanc sur tissu bleu indigo. On trouve aussi de temps en temps du bleu sur fond blanc, même si aujourd’hui on trouve tous les coloris de fils que l’on souhaite, les toiles de sashiko pouvant elles s’acquérir dans quelques variations de couleurs (même si le choix reste souvent plus restreint que pour les fils). Dans tous les cas plus le contraste est important entre le fil et la toile, plus les motifs ressortiront.

Les fils de sashiko sont des fils de coton spécialement tordus et denses et d’un aspect mat par opposition aux fils de broderie traditionnement disponibles chez nous.

Fils pour le sashiko
Fils pour le sashiko

Les aiguilles de sashiko sont des aiguilles longues (indispensable) avec un chas généralement large pour pouvoir y passer plus facilement les fils.

Aiguile pour sashiko à grand chas
Aiguille pour sashiko à grand chas

Les toiles de sashiko sont généralement en lin ou coton tissé lâche pour ques les aiguilles passent plus facilement. On peut bien évidemment utiliser également des cotons standards, mais c’est plus contraignant étant donné la densité des fils de sashiko. On travaille parfois également avec 2 épaisseurs de tissu.

Toile pour sashiko
Toile pour sashiko

En plus du fil, de la toile et des aiguilles spécifiques, on utilise également en sashiko un genre de dé en cuir, parfois en métal, pour pousser l’aiguille.

En broderie sashiko, pas de tambour de broderie, l’ouvrage est donc facile à transporter.

Aujourd’hui on trouve même des machines à coudre qui imitent le point de sashiko manuel, mais le plaisir n’est pas le même…

 

Quelques principes :

  • Le point de sashiko est un point avant régulier « de la taille d’un grain de riz », de 2,5 à 5mm environ. Seul impératif : tous les points doivent avoir la même longueur : si vous commencez avec un point de 3 mm de long, tous vos points devront faire 3 mm de long.
  • En cas de croisement, le croisement doit rester vide, sans fil, c’est-à-dire qu’il faut éviter que les fils se touchent (les fils doivent se croiser sur l’envers et non sur l’avant)
  • Toujours commencer par les lignes horizontales, puis verticales avant les lignes obliques
  • Dans le cas d’une ligne horizontale, prendre plusieurs points avant de tirer l’aiguille pour un aspect plus régulier