Tutoriel : les bases de la broderie kogin

En broderie kogin, on brode généralement en commençant par le centre pour éviter les décalages.

1ère étape : marquage du centre de la broderie

Marquer le centre de la broderie soit avec un crayon à tissus qui s’efface facilement, soit en faisant un petit noeud avec un fil de couleur vive que vous couperez ensuite. Si vous êtes certain(e) de retrouver le centre (cela dépend beaucoup des motifs), vous pouvez aussi commencer directement à broder.

Pour retrouver le centre de votre broderie utilisez un mètre ou pour beaucoup de kit le centre est le centre de la toile prédécoupée, il vous suffit donc de la plier une première fois en 2 dans 1 sens, puis une seconde fois dans l’autre sens pour identifier le centre.

Trouver le centre de la toile

Trouver le centre de la toile

2ème étape : préparer le fil

Ouvrez le fil et séparez-le en morceax d’environ 1m de long (plus court vous auriez à changer de fil trop souvent, plus long vous risquez de faire des nœuds).

Séparer le fil en morceaux de 1m de long

Séparer le fil en morceaux de 1m de long

3ème étape : début de la broderie

En broderie kogin, 2 solutions :

  • méthode standard/officielle : faire 3 points arrière selon le diagramme, puis démarrer la broderie en passant dessus. Avantage : la broderie est jolie des 2 côtés et reste bien plate. Inconvénient, on voit parfois de petits bourrelets à l’endroit du démarrage.
Faire 3 points arrière

Faire 3 points arrière

Puis repartir dans l'autre sens en brodant  exactement par dessus au point avant

Puis repartir dans l’autre sens en brodant exactement par dessus au point avant

  • méthode non conventionnelle : faire un nœud. Avantage : c’est rapide, et plus discrêt sur l’avant. Inconvénient : sur un ouvrage plat, cela peut créer une petite bosse et c’est moins beau sur l’arrière de l’ouvrage. Attention aussi à faire un nœud assez gros qui ne passe pas au travers de la toile.

4ème étape : broder

1/ En broderie kogin on brode en ligne en suivant le diagramme, en principe de bas en haut et de gauche à droite. Tirez sur le fil de temps en temps pour bien le lisser. Il doit également rester torsadé, n’hésitez pas à le re-tordre au besoin.

Pour les changements de ligne, ne tendez pas le fil, laissez-le pendre un peu sur l’arrière, sinon votre toile risque de faire des plis.

Vue de devant de la toile

Vue de devant de la toile

Vue arrière de la toile

Vue arrière de la toile

2/ si vous avez brodé en partant du milieu, quand vous avez fini votre moitié de broderie, vous pouvez faire pivoter votre toile et commencer la seconde moitié du diagramme (broderies symétriques).

3/ Comment finir la broderie

Là encore 2 solutions :

  • méthode standard/officielle : finissez le motif, puis refaites 3 points arrière sous vos 3 derniers points.
  • Méthode non conventionnelle : faites un nœud au plus près de la toile (après avoir bien tiré le fil) en laissant 1-2mm de marge.

4/ Changer de fil en cours de broderie

Quand vous voyez que vous arrivez au bout de votre fil, faites comme pour finir une broderie, puis avec votre nouveau morceau de fil, comme pour le démarrage de la broderie.

Changement de fil de broderie

Changement de fil de broderie

Entretien de votre broderie

Pour entretenir votre broderie, vous pouvez la laver à la main délicatement (pour ne pas que les points sautent), puis la repasser en la posant sur une serviette humide. La broderie doit sécher à plat.

Share
Ce contenu a été publié dans Broderie japonaise, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Tutoriel : les bases de la broderie kogin

  1. Audrey dit :

    Bonjour, je viens de recevoir mon kit kogin coussin bleu nuit et blanc ishidatami , mais j’ai une petite question avant de me lancer. Doit on utiliser tous les fils du mouliné ou juste 1 fil comme indiqué sur l’explication en japonais ? Merci !
    Audrey

    • Pascaline dit :

      Bonsoir,

      Il faut utiliser les 6 brins du fil mouliné tels quels (juste les diviser en morceaux de longueur 1m environ), sinon c’est trop fin, en kogin plus la broderie est dense, plus le rendu est joli.

      Bonne broderie !

  2. Ping : Découvrez la broderie Kogin, un art Japonais fascinant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.