Motif de tissu japonais : uroko

Uroko (鱗 ou  うろこ) se présente comme un motif alternant des triangles isocèles ou équilatéraux de 2 différents coloris représentant des écailles, interprétées aujourd’hui plutôt comme des écailles de poissons, mais historiquement plutôt des écailles de serpents ou de dragons.

Kit de broderie kogin pique-aiguilles

Variation sur le motif uroko (ici présenté en miroir dans les 2 sens) en broderie kogin

Il s’agit d’un motif qui se retrouve dans le monde entier depuis l’antiquité, notamment au Japon sur des poteries ou des miroirs en bronze de la période Yayoi (弥生, de 400 avant JC environ à 250 après JC environ).

C’est un motif qui porte chance, et surtout protège (tout comme les écaillères protègent leurs porteurs).

On le trouve très souvent en broderie kogin, mais aussi souvent sur les costumes des ogresses (kijo ou 鬼女) et de dragons dans le théâtre Noh.

Costume de Noh à motifs uroko

Affiche d’un spectacle de théâtre Noh montrant une sorcière avec un costume aux motifs uroko

 

Share
Ce contenu a été publié dans Motifs/Patterns, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Motif de tissu japonais : uroko

  1. Ping : Vague de triangles sur les tissus | Couleurs Japon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.