Le musée du shibori à Arimatsu

Arimatsu est une ville de la préfecture d’Aichi, à environ 25 minutes de la gare de Nagoya par la ligne Meitetsu-Nagoya en train, et elle est intéressante pour deux raisons :

1/ vous pouvez y voir de vieilles maisons traditionnelles japonaises

Rue traditionnelle à Arimatsu

Rue traditionnelle à Arimatsu

Maisons traditionnelles à Arimatsu

Maisons traditionnelles à Arimatsu

2/c’est un lieu historique du shibori depuis le 17ème siècle, et on y trouve un musée du shibori.

Musée du shibori à Arimatsu

Le musée du shibori à Arimatsu

Mais le shibori, c’est quoi ? Vous vous souvenez des motifs hippies un peu psychédéliques blancs sur fond coloré ? Et bien c’est la même chose. Il s’agit en fait de colorer des tissus après avoir fait des nœuds qui créeront des motifs en restant moins colorés ou même blancs après teinture. De nos jours on emploie de plus en plus le terme shibori, mais plus traditionnellement cette technique est appelée selon sa terminologie anglaise « tye and die », ce qui veut tout simplement dire nouer et teindre en français.

Évidemment ce n’est pas si simple, il existe une multitude de techniques permettant d’obtenir des motifs variés, que les japonais ont perfectionné de manière impressionnante. Pour plus d’efficacité, chaque artisan du shibori est d’ailleurs spécialisé dans une seule technique de nouage/motif, et c’est encore un autre artisan qui va gérer la teinture, et d’autres personnes qui vont défaire les nœuds, rincer les tissus, etc.

Une démonstration de shibori

Démonstration de shibori

Réalisation de noeuds de shibori

Les nœuds de shibori sont réalisés à une vitesse impressionnante par cette spécialiste

Le musée est composé d’une boutique où vous pouvez trouver divers produits en tissu shibori (écharpe, portes-monnaie, sacs, etc.), et à l’étage d’une exposition expliquant l’histoire du shibori et montrant divers motifs ainsi que des pièces de vêtements historiques (dont des habits de samouraï en armure). On vous y montrera également une vidéo explicative, en japonais si vous maîtrisez la langue du pays du soleil levant, ou en anglais sinon, tout est prévu !

Motifs variés de shibori

Motifs variés de shibori réalisés selon différentes techniques de nouage

Vous pouvez également réaliser votre propre création en shibori lors des ateliers proposés (attention, il faut réserver à l’avance). Testé et apprécié par nous pour vous. Mais ceci fera l’objet d’un autre article…

Si vous passez par Nagoya, Arimatsu vaut vraiment le détour, d’autant plus si vous vous intéressez aux tissus japonais. Pour plus d’informations sur le musée du shibori, vous pouvez consulter la page web du musée : http://www.shibori-kaikan.com/kaikan-e.html (en anglais ou japonais).

Share
Ce contenu a été publié dans Tissus au Japon / Fabrics in Japan, Tissus/Fabrics, Types de tissus, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.